« Tremors » de Sohn. Un album electro soul 1


 

Sohn-tremorsSplendeur. D’un bout à l’autre, l’album de Sohn nous entraîne dans des paysages sonores ouverts sur l’infini. S’ils sont traversés d’un vent mélancolique, ces espaces vibrent de l’éclat de la neige et révèlent la fascinante beauté des lointains. Une électro rêveuse et hypnotique se met en place le long de cette route isolée où des volutes instrumentales ondulent sous les modulations d’une voix claire à la fois assurée et chétive. Une évasion entraînante où chaque note trouve sa place et façonne le vide de résonances intimes.

Tremblements. En anglais Tremors – et pourtant bien vivant (ouhh !) – Les tempêtes battent les flancs de pluies drues mais bienfaisantes. Les sentiments vibrent sur les cordes vocales de Sohn. Voix d’ado haut perchée, envolées lyriques, en apesanteur, en boucles, dans des turbulences vaporeuses ou toute en retenue dans les moments d’accalmie. Voix transformée, détournée, employée comme un instrument. Somptueuse combinaison de soul contemporaine, de trip hop et d’ambient – on pense à Thom Yorke, à Jame Blake -. Ni maniérisme, ni boursoufflure dans ces climats mouvants et émouvants. L’émotion n’y est pas illustrée mais vécue. Pulsations, vibrations d’un cœur déchiré, résonnant dans une atmosphère esthétique soignée et envoutante, où le détail a autant d’importance que l’ensemble.

Bref, avec Sohn, tu frisSohnes !

Trentenaire autodidacte Christopher Taylor, alias Sohn, est musicien producteur et compositeur britannique, il vit en Autriche depuis 2010. Connu et reconnu d’abord sur la toile, il collabore avec d’autres artistes (Lana Del Rey, Banks, Kwabs…) pour finalement sortir son tout premier album intitulé Tremors, en avril 2014. Il figure sur le prestigieux label indépendant 4AD.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76 + = 80

Commentaire sur “« Tremors » de Sohn. Un album electro soul