Stage  » Conter avec l’album « , le regard de Myriam


Quelques passionnés de la littérature jeunesse se sont retrouvés le lundi 4 et mardi 5 mars à la DLP pour apprendre à « CONTER AVEC LE LIVRE ».

Pascal Quéré, conteur professionnel, nous a fait partager ses différentes méthodes,  ses astuces voire ses « bricolages » (comme diraient certains participants) pour conter l’album tout au long de ces deux journées.

P3050004

 » Pascal Quéré est un conteur pour lequel CONTER est l’occasion d’offrir au monde le meilleur de ce qui a été tissé dans un présent plus que jamais vivant. » (cf. le site de Pascal Quéré : http://pascalquereconteur.free.fr )

Donc voici quelques astuces :

– Le truc ultime c’est aimer le livre que vous voulez raconter. La lecture sera plus plaisante.

P3050105

– Pour raconter l’histoire, installer les enfants en face de vous ( en formant 10h10 avec vos bras), les enfants doivent voir le livre sans que vous le bougiez.

Pour notre confort : il ne faut pas croiser les jambes.

– Expliquer au début de l’histoire que pendant la lecture les enfants ne doivent pas vous interrompre.

– Expliquer que pendant l’histoire vous allez dire des mots bizarres ou rigolos comme par exemple le « lac Titicaca ». L’effet ne sera pas le même au moment de la lecture. . .

P3050029

– Le texte et les illustrations ne sont pas sacrés.

Il ne faut pas se gêner pour remplacer le texte avec ses propres mots, ou le supprimer. Même chose pour les illustrations comme le disait Pascal Quéré « tout ne doit pas être forcément montré, et bien; tu vires ».

P3050071

Utiliser des feuilles, des foulards… pour cacher le texte et les illustrations qui ne seront pas utilisés.

P3050090

– En fonction de l’histoire, n’hésitez pas à trouver une voix différente pour chaque personnage et utilliser des objets pour animer votre conte. . .

Voilà les quelques techniques d’apprentissage pour conter avec un album.

Tout au long de cette formation, nous avons eu des moments de réflexion, des échanges en petits groupes et en grands groupes.

C’est en contant que l’on a la chance d’être conteur. . .

Article écrit part Myriam Gaultier et Charlotte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 5 =