Thomas Morales en conférence à Avord 1


Dans le cadre de l’animation « Chemins, cheminer …. » la bibliothèque d’Avord recevait Thomas Morales  le samedi 17 octobre pour une conférence sur l’automobile à travers la littérature et le cinéma.

Trois fans de vieilles voitures étaient venus avec leur  » bolide  » pour accueillir le public .

imageimage

Merci à Dominique, Ludwig et Michel !

Animation audacieuse, très instructive et très agréable. Il est vrai que nous porterons dorénavant un autre regard sur les automobiles  lors de lectures ou visionnages de films.

 

Voici les impressions de trois personnes ayant participé à l’animation:

 

« L’automobile est rentrée dans la société. Elle est le marqueur du niveau social. Elle est regardée, elle est filmée. La voiture est adulée filmée décrite. Elle est masculine féminines sportive…..

Merci à Monsieur MORALES de nous avoir fait partager sa passion des voitures des années 30 – 50 par la littérature (surtout dans les polars) et le cinéma. Monsieur MORALES nous a conquis par les ouvrages qu’il nous a présentés et les films français qui nous ont rappelé des souvenirs. Dorénavant, notre attention se portera d’avantage sur les voitures lors de nos prochaines lectures…. »
Patricia

image

« La vitesse décoiffe tous les chagrins, on a beau être amoureux fou, on l’est moins à 200 km/h ». Françoise Sagan

« Passionnée de voitures, ami de pilotes dont un qui participe au « Rallye de Monte Carlo Historique », c’est avec plaisir que je me suis rendu à la conférence de Thomas Morales.

Je connaissais un peu l’écrivain, pas le conférencier.

Je craignais qu’il ne soit lassant en nous parlant de technologie.Ce fut le contraire: prestation excellente, explications claires, très documentées avec photos.

Son parallèle entre voitures, littérature et cinéma était très instructif
Il nous a projeté dans un passé que nous ne pouvons oublier.

En lui parlant j’ai découvert un personnage sans prétention, ouvert aux autres, vulgarisateur de talent – BRAVO!

J’ai quitté la salle ravi de ma soirée, la tête remplie de souvenirs d’un adulte au coeur d’enfant. »

M. Colombet, écrivain, membre de la SACD

image

« Thomas MORALES nous a fait partager le temps d’une soirée, sa passion de l’automobile au sein de la littérature et du cinema.

Pour illustrer ces propos, il nous a cité de grands auteurs comme Roland BARTHES, Paul MORAND, Francois NOURRISSIER et Francoise SAGAN écrivains tous très concernés par l’automobile tant dans leur vie personnelle que dans leurs écrits. Des auteurs de polars comme Frédéric FAJARDIE, ADG, sont venus compléter cette grande épopée des belles voitures.
Le cinema ne fut pas en reste avec quelques films cultes comme le « corniaud » et sa belle voiture américaine et « un homme, une femme » de Claude LELOUCH.
Un très bon moment de partage et de culture de l’automobile. »

Christiane

Un grand merci à la DLP, à Thomas Morales pour sa passion et sa gentillesse.

Pour terminer, une citation de Leon Paul Fargue:

« Naguère, la France était habitée par des hommes, des femmes, des enfants et des automobiles. Car il ne faut pas s’y tromper, l’automobile était un habitant. Qu’elle fut voiture, bagnole, car, chignole, navire, clou, théière, occase, guimbarde ou belle machine, on lui avait construit des halles, on lui avait donné une métaphysique…
Si le pittoresque créé par l’auto venait à disparaître définitivement, je serais le plus désolé des hommes. Les voitures ont fait, dans beaucoup de cas, partie de mon âme »

image        image

Les ouvrages de Thomas Morales vous attendent à la bibliothèque.

image

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + = 11

Commentaire sur “Thomas Morales en conférence à Avord

  • Laurent Jenger

    Précipitez-vous effectivement sur ses ouvrages, de son épatant « dictionnaire élégant de l’automobile » en passant par un recueil de critiques littéraires sur les écrivains français faisant partie du mouvement littéraire dit « des hussards » intitulé « lectures vagabondes » sans oublier un roman policier « les mémoires de Joss B ». Amoureux du beau style, sa plume est à consommer sans modération comme ce court-métrage tourné par Claude Lelouch que Thomas Morales adore : https://www.youtube.com/watch?v=37xiW4j0TtI