Tragique expédition…


index Lorsque Youri, son parrain et ami, lui propose de venir le rejoindre dans le grand nord sibérien pour repérer et   collecter l’ivoire des mammouths, Deirdre n’hésite pas une seconde. L’ethnologue, qui vit en Irlande, s’imagine même y passer des vacances studieuses en cotoyant quelques populations nomades . Elle rejoint l’équipe constituée uniquement d’hommes, basée sur un île . Ses retrouvailles avec Youri seront de courte durée. Dès son arrivée, Deirdre prend conscience que son parrain, archéologue et directeur de l’Institut de Paléontologie de Yakoutie, est inquiet. Une inquiétude qui gagnera chaque membre de l’expédition après la découverte du corps de Youri. Les jours suivants, de nouveaux participants à l’aventure sont retrouvés morts assassinés. Deirdre et les survivants doivent se serrer les coudes contre un ennemi invisible.

Un roman rythmé dans lequel le lecteur est tenu en haleine de bout en bout, où l’on patauge dans la boue avec les protagonistes , où l’on partage les doutes des uns et des autres, et toute la palette des sentiments humains liés à une situation extrême.

Un petit bémol pour ma part, un prologue qui annonce trop vite la couleur.

Ce roman  fait partie de la collection Black berry éditée par la Bouinotte, que nous a présenté Gilles Boizeau lors d’un rendez-vous de Chermedia.

Rouge Ivoire / Pierre-Olivier Lombarteix. La Bouinotte ,2014. -(Black Berry)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43 − 33 =