Un livre-témoignage sur l’esclavage moderne « Que d’eau que de négriers »


Voilà une histoire digne d’un roman d’aventure et pourtant cette aventure-là est bien réelle. C’est celle d’un jeune gars qui veut quitter l’Amérique latine et qui décide de se faire engager comme coq sur un cargo pour payer son voyage vers l’Europe. Contacté par interpol pour surveiller les activités du cargo, il découvre très vite au cours d’un périple qui ressemble à un chemin de croix, l’enfer des trafics ( hommes et femmes pour leurs organes ou pour servir d’esclaves sexuels, animaux…).

L’histoire nous montre un anti-héros, balloté entre la révolte et l’inertie.

couv_1113

Que d’eau, que de négriers / Lou La Bonté.- Editions noir délire, 2005.

Un livre recommandé par le comité contre l’esclavage moderne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

90 − = 82