Un rendez-vous à ne pas manquer


l'heure du facteur

L’hiver, une maison isolée dans la campagne enneigée. A l’extérieur un homme coupe du bois puis rentre pour alimenter le poêle, c’est Ali. A l’intérieur tout est calme et tranquille, l’homme se prépare un café avant de prendre ses crayons de couleur pour dessiner son coin de campagne, son univers. Le dessin est pour son ami Johnny qui habite la ville. Nous sommes mardi, jour du facteur. Ne pas manquer l’heure, lui donner le courrier, qu’il emporte avec lui l’enveloppe pour Johnny.

Un récit essentiellement graphique en noir et blanc que des aplats de couleurs éclatantes viennent illuminer et que l’on suit avec plaisir jusque dans les moindres détails.

Un album qui réunit les personnages de « La nuit » et « Balade » parus en 2005.

L’heure du facteur de Betty Bone (Rouergue, 2010)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 − 47 =