Une acrostiche


 

La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset a parfois comporté des messages codés : un acrostiche (Pièce de vers composé de tel sorte qu’en lisant dans le sens vertical la première lettre de chaque vers on trouve le mot pris pour thème, le nom de l’auteur ou celui du dédicataire)

Exemple de deux acrostiches  (le premier mot):

Alfred de Musset à George Sand

Quand je jure à vos pieds un éternel hommage

Voulez-vous qu’inconscient je change de langage

vous avez su capter les sentimlents d’un coeur

que pour adorer forma le créateur.

Je vous aime et ma plume en délire

couche sur le papier ce que je n’ose dire.

Avec soin, de mes lignes lisez les premiers mots

vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Georges Sand à Alfred de Musset

Cette indigne faveur que votre esprit réclame

nuit à mes sentiments et répugne mon âme.

 

 « Lettres d’amour de George Sand à Alfred « 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 6 =