Venez construire votre projet de grainothèque avec nous 8


Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

L’envie peut-être vous est déjà venue, que votre bibliothèque puisse favoriser l’échange libre de graines entre lecteurs – jardiniers amateurs, lesquels viennent plutôt habituellement chercher livres, CD et DVD dans vos murs.

Depuis 2013 en effet, les grainothèques essaiment dans de nombreuses bibliothèques de France. Et dans le Cher, la Médiathèque de Pigny a ouvert la voie en 2015.

Parfois, à l’occasion d’échanges entre bibliothécaires du Réseau départemental du Cher, nous avons entendu vos exclamations gourmandes et enthousiastes, « Ah oui c’est chouette ces projets de partage de graines ! ». Mais pris par le quotidien, vous n’êtes pas encore passé(e)s à la phase de mise en place de votre projet de troc de graines.

Et bien c’est peut-être l’occasion aujourd’hui de venir passer une journée avec d’autres bibliothécaires, Anne Christine Isabelle R. Kathie Thomas Véronique G. Véronique F. et d’autres collègues de la Médiathèque départementale, ainsi que des bibliothécaires de Méry-Es-Bois de Pigny de Saint-Florent-sur-Cher de la Bibliothèque Intercommunale des Trois Provinces, Claire Elisabeth Violaine Sylvie Emilie, pour construire ensemble votre projet de grainothèque, prêt à être déployé dans votre bibliothèque dès que vous le souhaiterez. A plusieurs, la richesse des échanges permet d’avancer bien plus vite, nous en sommes persuadés à la Médiathèque départementale – Réseau des bibliothèques du Cher.

Alors inscrivez-vous, et rejoignez nous le jeudi 9 février prochain, pour construire votre projet de grainothèque.

 

 

Crédit à l’auteur (photo) : Par Arn (Travail personnel) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons


A propos de Kathie Durand

Venue au monde en été dans un pays d’ange, après quelques errances, j’ai découvert avec ravissement la vie bouillonnante – et cachée- des bibliothèques. Deux jours de bonheur dans la semaine à Villetaneuse puis Massy, avec des bibliothécaires qui portaient avec enthousiasme la Lecture Publique. Entrée sans plus attendre dans ma vie professionnelle, Aubervilliers, le 93, à la faveur de multiples remplacements de congés maternité qui se sont succédés aux petits oignons, trois petites filles vers lesquelles vont toute ma reconnaissance ! Merci à Evelyne Pieiller qui m’a fait confiance, « vous commencez mardi prochain », à Sylvie Solana qui m’a « mise sur le coup », et Frédérique Pinzan qui en plus de faire un bébé m’a obtenu une place au foyer de jeunes travailleurs – j’avais passé l’âge-. A l’époque j’ai rencontré Henri Michaux par la bibliothèque de la Maladrerie, laquelle porte son nom et le propage amoureusement en estampillant les livres à son nom à l’encre verte. Première rencontre. Quelques décennies plus tard retour dans le Cher c’est dans l’ordre des choses une fille s’installe près de chez ses parents répétait mon père depuis toujours ! Avec un petit, et oui, qu’il grandisse avec un grenier et des framboises à grignoter. Maman, et à la BDP, Bibliothèque Départementale de Prêt. Tout ce vert dans les yeux au cours des premières tournées bibliobus. Allouis, Sancergues, Crézancy-en-Sancerre, Pigny, Farges-en-Septaine et Savigny-en -Septaine, Lunery-Rozières, Méreau, c’est Aragon qui a fait swinger les noms des communes de France. Des centaines de documents déposés au fil des kilomètres, parfois choisis avec avidité par vous les « dépositaires », chargés de faire vivre le livre dans les bibliothèques municipales. Aujourd’hui s’ajoute, cette nouvelle aventure à partager et à écrire avec vous. Demain, le numérique changera peut-être notre vie.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Venez construire votre projet de grainothèque avec nous