Vente de livres 6


imagesCA1192J3Médiathèque de Bourges
Salle Jacques Prévert  
Samedi 6 mars
 
Les bibliothèques achètent année après année des centaines de livres. Peu à peu ils vieillissent, s’usent ou ne sont plus d’actualité.
 
Afin de maintenir la fraîcheur des collections et maintenir l’intérêt du public, ils doivent être retirés. Cependant, certains, encore en bon état, peuvent attirer des amateurs.
 
C’est pourquoi des livres et des périodiques pour adultes et pour la jeunesse sont mis en vente le 6 mars :
                  De 10h à 14h : la vente est réservée aux personnes inscrites dans le réseau des bibliothèques sur présentation de la carte
                  De 14h à 17h : la vente est ouverte à tous, inscrits ou non inscrits.
 
Le produit de la vente contribuera à l’achat de nouveaux livres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 9 =

6 commentaires sur “Vente de livres

  • maryse

    je pense que cela peut permettre à des personnes n’ayant pas les moyens d’acheter des livres, de profiter de lire « même des vieilleries ».
    pourrions-nous avoir une idée du catalogue (approximativement) ?

  • Christine Perrichon

    C’est peut-être, entre autres, à ça que servent les médiathèques : prêter à tous les publics des collections d’actualité et de qualité… 😉

  • Elisabeth Dousset

    J’ai longtemps pensé comme Christine que les livres avaient du sens à être sur les rayons d’une bibliothèque, ou pas; dans ce cas ils devaient être jetés. Et puis, j’ai modifié mon attitude en observant le succès des ventes de désherbés dans plusieurs villes et en écoutant des lecteurs, tristes de ces livres et périodiques jetés, dont ils auraient bien fait leur miel pour les raisons les plus diverses. La vente est un détour avant pilon de documents qui n’ont plus leur place dans les collections et qui peuvent réjouir quelques amateurs. Pour cette première le 6 mars, ce sont essentiellement des numéros pas récents de périodiques et des livres en double dont la liste de plus de 3000 titres ne sera arrêtée qu’à la veille de l’opération, c’est pourquoi nous ne pouvons la publier.