Vous vous souvenez ? 1


lafonC’était à l’été 1976… Elle avait estomaqué tout le monde sportif et même au-delà… JO de Montréal : une gymnaste miraculeuse, Nadia Comaneci… Une fée ? Un destin ? Une incarnation de l’enfant parfaite ? L’image de la réussite d’un système politique  ? 14 ans et 10 sur 10 à la poutre, 3 médailles d’or, 1 d’argent et 1 de bronze… Un corps dompté, plié à toute sa volonté et celle de l’entraîneur, peut-être même martyrisé… Rien ne dépasse, abdos serrés, tous les gestes sont maîtrisés, la grâce ? Dans un corps d’enfant…

Construire sa vie après ça ? Difficile, voire impossible ? Le temps fait son œuvre, le corps devient adulte, encombrant. La petite devient femme, instrumentalisée par un régime politique terrifiant qui va à sa perte. A la fois nostalgique, dur, tendre et pourtant sans concession, voici un portrait imaginé/imaginaire de celle qui a fait rêver des générations de petite filles. Mais qui était vraiment « la petite communiste qui ne souriait jamais » ?

Une interview de Lola Lafon : ici


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 62 = 72

Commentaire sur “Vous vous souvenez ?

  • Touzel-Paillard

    Je viens de finir la lecture de ce roman que j’ai beaucoup apprécié. L’écriture et le sujet en sont très originaux. Nous sommes confrontés en permanence aux deux regards, celui de l’occidentale qui voit les choses de Paris et celui de celle qui a été là-bas en Roumanie et cela aide à comprendre que tout n’est jamais blanc ou noir. Les parts d’ombre sont nombreuses comme dans toute vie, et c’est très bien.
    C’est le premier roman de Lola Lafon que je lis et j’ai vraiment découvert une belle écriture, complexe et passionnante à la fois.

    Cela fait plusieurs fois que je vais en Roumanie, c’est un pays fascinant et je comprends que l’auteur qui y a vécu son enfance en soit encore habitée.