Woodentops : une renaissance ?!



La nostalgie fait partie de la musique et, quoiqu’on en pense, régulièrement des mouvements plus anciens reviennent au devant de la scène. C’est ainsi que le rock anglais indépendant des années 80 revient à la mode de façon cyclique. Reprises ou titres oubliés (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) ressurgissent ainsi du fond des catalogues des producteur avec plus ou moins de réussite.

Mais c’est aussi l’occasion pour des groupes de l’époque tel les Woodentops de faire reparler d’eux..

Vous vous souvenez sans doute de ce titre entendu sur les ondes en 1986 “Love train”.

Le succès commercial n’a pas été au rendez-vous et le groupe a vivoté. Depuis, à peine deux albums sortis, qui n’ont pas déclenché des louanges de la part des critiques et une compilation appréciée par les inconditionnels principalement .

26 ans après, les Woodentops sortent un album particulièrement intéressant. Bien que restant attaché au rock des années 80, le groupe n’en a pas moins évolué.

Il ne faudra pas essayer de retrouver un son totalement identique à leur grande époque. Les membres du groupe ont changé, vieillis tout simplement. La voix du chanteur, elle aussi, a évolué plus rauque, plus grave. Le rythme est donc moins soutenu, peut-être plus sophistiqué,  et pourtant les mélodies sont toujours aussi entraînantes . Si on ne cherche pas à tous prix à retrouver le son des années 80, cet album  ,quoique plus posé , vous fera dresser l’oreille et sans aucun doute aurez-vous le désir de l’écouter et de le réécouter à l’envi .

Granular tapes / The Woodentops.- Cherry red records, 2014 (P).- 1 Disque compact.index

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 − 12 =