Et si on prenait la route avec Grégory Mardon ? « Prends soin de toi » un beau récit intimiste en BD.


« Chaque kilomètre parcouru m’allège et me soulage »….

Achille est au bout du rouleau, bloqué dans une histoire d’amour terminée mais dont il n’arrive pas à se défaire.
Un évènement inattendu va toutefois le sortir de sa torpeur et de sa mélancolie.


Est-ce par ces temps d’immobilisme forcé que nous traversons, que la fraicheur des planches de cette BD s’en trouve particulièrement savoureuse ? De l’engourdissement initial du récit lié à la tristesse de la rupture amoureuse, s’immiscent les prémices d’un renouveau.
Autant de raisons qui donnent envie de suivre Achille pour une drôle de mission qu’il s’est donné à accomplir.
Partir donc. Aller voir ailleurs (si j’y suis ?).  Oui car il s’agit bien là d’une échappée déguisée pour aller voir sa propre histoire et ensuite oser la lâcher. Un sujet rebattu certes mais qu’il est si doux de retrouver dans ce road trip solaire.
On se glisse dans les bagages d’Achille, on quitte avec lui la capitale pour Marseille, loin des grands axes routiers. Eloge de la lenteur en scooter. L’asphalte nous tend les bras, son tapis ondulé traverse des paysages et des villages familiers où les souvenirs qui s’y reflètent sont aussitôt avalés par les kilomètres parcourus.

C’est une ode à l’errance dans ce qu’elle permet de se délester du poids du passé et de l’illusion des certitudes. L’errance ou l’art de se laisser porter dans l’eau du courant. Improviser. Faire avec. Varier les perspectives.

La douceur et la simplicité des planches colorées pour décrire la nature nous ramène à l’essentiel. On sent le parfum des champs réchauffés par l’été, la fraîcheur de l’ombre, les clapotis mouillés d’une rivière avant le grand bain dans la Grande Bleue, les nuits étoilées qu’on prend le temps de regarder. Un goût de liberté retrouvé. Ce parcours initiatique à notre portée nous permet aussi une réflexion sur le temps qui passe, mais aussi sur le temps subjectif, directement branché à nos états d’âme, nos émotions.
Une invitation au mouvement qui rappelle la saveur du moment présent comme meilleur moyen de prendre soin de soi et de se renouveler.


« Prends soin de toi », Grégory Mardon, Futuropolis, 2017, 135 p.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 + = 41