Club-lecture de la Médiathèque de Bourges


CLUBLECTURE(2)

Ouvert à tous et sans inscription, le club-lecture de la médiathèque est un moment d’échanges autour des lectures proposées par les bibliothécaires et des coups de coeur donnés par tous.

Le 14 mai à 10h15, dernier rendez-vous de l’année. Nous vous attendons avec impatience pour faire ensemble le bilan de la saison 2010-2011 et recueillir vos remarques afin d’améliorer la prochaine édition qui débutera en septembre. Quel auteur pour l’automne ? Comme les années précédentes, un des auteurs présentés durant l’année sera invité à l’automne. Le 14 mai sera donc la dernière occasion de voter pour celui ou celle que vous aimeriez rencontrer.

Les propositions de lecture pour le 14 mai.

L’ombre des choses à venir, Kossi Efoui, Seuil, 2011. 157 p.

31a6-8aTY1L__SL500_AA300_PRESENTATION DE L’EDITEUR – Lorsque les dimensions du monde se ramènent à celles d’une cellule. Lorsque le temps qui reste avant de comprendre se réduit à une nuit, une seule, durant laquelle un tout jeune homme nous souffle à voix basse une enfance sortie des âges archaïques. Et lorsqu’un père trop longtemps attendu, un père revenu du bagne, devenu bien malgré lui un héros, préfère s’enfuir aux confins de la réalité, réservant aux oiseaux, dans la boue des marais, les seuls sons qui s’échappent de sa gorge… Après Solo d’un revenant, Kossi Efoui poursuit le fil de la plus tragique des histoires: celle d’une guerre interminable où la fausse parole s’allie à la violence des armes. Ici ou ailleurs, cela nous concerne intimement. Un livre éblouissant et visionnaire, sur fond de mélancolie radicale, de dérision absolue, de générosité désespérée.

Kossi Efoui, né au Togo, se consacre en partie au théâtre. Ses pièces sont jouées sur les scènes africaines et européennes. L’Ombre des choses à venir est son quatrième roman.

* * *

Une lointaine Arcadie, Jean-Marie Chevrier, Albin-Michel, 217 p.

arton22073-72f15PRESENTATION DE L’EDITEUR – Mathieu part à la retraite : il ferme sa librairie, sa femme le quitte, il perd son chien… Où et comment trouver la force de continuer à vivre ? Peut-être dans une vie d’ermite, sur une éminence isolée des confins de la Creuse. Dans ce dernier refuge, il n’aspire qu’à s’effacer dans une nature immobile, avec la seule compagnie des bêtes, suivi pas à pas par Io, une génisse. Mais la civilisation se rappelle à Mathieu quand un couple de randonneurs fait halte dans sa thébaïde. L’homme, archéologue amateur, cherche des vestiges médiévaux. La femme n’est pas sans charme, et inspire à Mathieu un désir violent. Ses velléités de solitude et de renoncement sont compromises. Un drame se prépare, dont Io, l’animal tutélaire, sera la victime sacrificielle.

Jean-Marie Chevrier est l’auteur de six romans remarqués, Zizim ou l’Epopée tragique d’un prince ottoman (1993), Une saison de pierre (1995), La seconde vie (2000), Le Navire aux chimères (2004), Un jour viendra où vous n’aimerez plus qu’elle (2007) et Départementale 15 (2009), tous publiés aux éditions Albin Michel.

* * *

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

73 − = 65