Le Mexique au salon du livre de Paris (bis)


De retour du salon du livre, j’ai la tête pleine d’images.

Ma première belle découverte mexicaine est un album jeunesse que j’ai pu lire en espagnol aux éditions Tecolote avant de le retrouver traduit en français et publié aux éditions Rue du monde Le livre noir des couleurs est noir et beau. C’est avec poésie que Menena Cottin décrit les couleurs en éveillant tous nos sens. Les illustrations de Rosana Faria se voient autant qu’elles se touchent. Et le tout est agrémenté du texte en braille, ainsi que de l’alphabet braille à la fin de l’album suivi d’une petite explication dessus.

« Thomas aime toutes les couleurs parce qu’il les entend, les touche, les savoure, les sent et les ressent. »

Comment prendre conscience de nos sens, partager ce qu’on voit avec ceux qui ne voient pas?

C’est album est à mettre entre toutes les mains (c’est le cas de le dire =))


A propos de Nayeli Desbrosses

Contractuelle en section discothèque à la Direction de la Lecture Publique à un moment donné. Toujours contractuelle, mais dans d'autres bibliothèques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =