Operation Comix. (BulleBerry attack)


 

 

Tuesday, 2009, september, 22.  D Day – 10.  Headquarters de la Maison de la Culture 19h (Greenwich meridian time). Présentation des opérations terrestres prévues le premier week-end d’octobre. Le général Fab Dubus entouré de son  aide de camp Jo Martinat et du commandant Alan Rousseau dévoile le programme de cette 13éme édition de BulleBerry, placée sous le signe de l’Amérique.

Présentation en quatre points forts (four points)

 

Firstly : Propaganda  (la com.)

Qui dit Amérique, pense USA, et donc GI… d’où la dynamique (mais controversée) affiche d’un style très Will-Eisnerien, choisie comme étendard de cette édition 2009.

Le général Dubus questionné fort à propos par l’agent (pas secret) 9.o (reportage et espionnage) explicite le visuel de l’affiche.

 Secondly : Local operation with local army ( 4 glorious berrichons + 1)

 Laurent Astier vit aujourd’hui à Châteauroux. C’est lui qui  a réalisé l’affiche. Il se fait remarquer dès son premier album : « Cirk » (en 2002), premier tome d’une trilogie fantastique graphiquement très aboutie, aux couleurs explosives où il est question de sociétés répressives et du passage à l’âge adulte.

Mais il sonne vraiment son lectorat avec « Gong » formidable récit en noir et blanc… d’une grande noirceur. Contre-pied total de sa précédente réalisation, cette histoire de boxe, hommage au film noir, se déroulant en 1947 à New York, est un vrai uppercut narratif qui frappe par l’habileté de son découpage. 110 pages chef-d’œuvresques dans l’excellente collection Intégra chez Vents d’ouest (en 2003).

Suivront 3 volumes de la série « Aven » (scénarisé par son frère Stephan) et 3 tomes de la série « Cellule poison » (sur les réseaux de prostitution européens).

En 2009 retour aux affaires avec « L’affaire des affaires », adaptation des récits de Denis Robert traitant du sac de noeuds Clearstream. (Clearstream ?… Y aurait pas une actualité Clearstream ?)

L'affaire des affaires. Chapître1

L'affaire des affaires. Chapître1

L'affaire des affaires.

L'affaire des affaires.

Preuve qu’un « petit » dessin aide plus à la compréhension qu’un grand discours. Une des BD de l’année !

 

 

David Prudhomme (natif de Tours et ex berruyer) sera particulièrement à l’honneur avec une exposition au Château d’eau. Auteur atypique, il a débuté dans la BD historique (Ninon secrète, 6 tomes, scénarisés par Cothias) avant de s’affranchir de tout classicisme avec ses autres albums. Le génialement foutraque Port Nawak (collection Intégra chez Vents d’ouest en 99) et ses 120 pages de délire en noir et blanc annonçait la couleur (… façon de parler). Une miraculeuse adaptation de l’unique roman de Georges Brassens : La tour des miracles sera suivi d’une magistrale mise en image de La farce de maître Pathelin. En 2006, chez Futuropolis, sur scénario de Pascal Rabaté, il convoque une « Marie en plastique » caustique. Une claque graphique et scénaristique mastoc… et le succès, enfin rapplique (voir l’article de Stef18).

Rebétiko, son dernier album vient de paraître, une histoire « musicale » sur fond de politique dans la Grèce dictatoriale (déjà !) des années 30. Le rebétiko, sorte de blues grec ou de tango hellénique apporte toutes ses couleurs profondes et tristes à ce récit aux sonorités mélancoliques. Un album sensuel, engagé et habité.

 

Extrait de Rebétiko. D. Prudhomme

Extrait de Rebétiko. D. Prudhomme

Bill Petit-Maillet basé aux confins du Cher, à Touchay a signé deux albums cultes « L’affaire Baxters » et « La nuit des capuches ». Des histoires débordantes de femmes voluptueuses déambulant lascivement au sein d’intrigues… heu… froufroutantes !

 

Bernard Capo (alias Loïc Francoeur dans le neuvième monde) de Saint-Martin d’Auxigny. On ne le présente plus ! Après « Les Teutoniques », « Les Hospitaliers de Malte », « Avec Charrette », « Noirlac », « Bourges », « Augsburg », « Tombelaine »  il continue sa légende des siècles en adaptant « Les Misérables » de Victor Hugo. Exposition visible à la Caisse d’Epargne.

 

Les Misérables. adapt. de Bardet & Capo

Les Misérables. adapt. de Bardet & Capo

Paul Teng, presque local puisque néerlandais et que des liens amicaux ramène régulièrement à BulleBerry. Un somptueux graphisme réaliste au service d’albums sur fond historique : « Saint Vladimir », « Alexandre Nevski » (texte de Vladimir Volkoff), la série en 5 tomes, « Shane » (à l’époque des Plantagenêt) ainsi qu’un thriller fantastico-historique (en 5 volumes) « L’ordre impair ». « Le télescope » son prochain livre (à paraître en novembre) est  scénarisé par Jean Van Hamme. Le Van Hamme de Thorgal, XIII, Largo Winch… dépêchez vous pour les dédicaces ! La file d’attente sera beaucoup plus longue la prochaine fois.

 [Ainsi que 25 autres qui bien que n’étant pas berrichons n’en sont pas moins talutueux : Warnauts et Raives, Fourquemin, Labiano, Alif Khaled, Marc-Renier, Georges Van Linthout, Steve Cuzor, etc… et le petit dernier qui monte qui monte et dont on parle y compris sur la toile (il y tient un blog): l’éclectique Bastien Vives au style polymorphe (article Stef18)]

Thirdly : Teacher’s operation (Mission Mammouth)

 Pour la première fois BulleBerry s’est engagé dans la formation. C’était le 26 septembre, deux stages plus spécifiquement destinés aux enseignants. Un premier excellent module axé sur le décryptage et l’analyse des images en BD. Une très instructive et révélatrice intervention d’Agnès Dezieux (de Bulle en tête).

Un second module, avec la participation de Laurent Astier sur la BD en classe et les outils pédagogiques permettant d’en faire une meilleure approche.

 

Fourthly : Country operation (Campagne de Berry)

Interview et film Nino Masia.

Après avoir sensibilisé les zélites z’enseignantes BulleBerry achèvera sa mission en dépêchant ses zélés z’auteurs (Zerriouh et Johanna) assujettir et séduire les z’innocents z’enfants (des z’écoles primaires et des CES) aux z’héros et dieux du comics.

 

Attaque planifiée les 3 et 4 octobre. Raghnarok

 

Michael B Bourumeau (General Conseil) & Alan Rousseau (General BulleBerry). Photo Nino Masia.

Michael B. Bourumeau (General Conseil) & Alan Rousseau (Generous counsel). Photo Nino Masia.

Avec par ordre d’apparition :

Fabrice Dubus : président de BulleBerry

Joël Martinat : secrétaire de BulleBerry

Alain Rousseau : directeur du festival

Michel Bourumeau : directeur Culture, sport et jeunesse du CG du Cher

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

92 − 82 =