Rentrée littéraire septembre 2011: Rouge argile de Virginie Ollagnier


!cid_34DBFAE0-770F-4556-87D0-DBFB68729001@home

Rouge Argile. Virginie Ollagnier. Edition Liana Levi.

Quand Rosa apprend le décès de son  père adoptif Egon Baum, elle part au Maroc sa terre natale à Sejâa.

C’est l’occasion de retrouver sa maison d’enfance avant de finaliser la succession, de se débarrasser de cette terre qui l’encombre.

Ce passé colonial qui lui pèse elle veut s’en  débarrasser en  rendant la terre au  fils de sa nourrice Mehdi qui  a  toujours secondé Egon dans la propriété.

Mais rentrée à la maison, la voilà  assaillie par des vagues de souvenirs, submergée  par la présence forte d’Egon encore là,dont elle a la vision  en  permanence.

Le temps du  deuil est venu mais les houles de souvenirs l’emportent, l’ébranle,toutes ses certitudes vacillent se lézardent.

Les sentiments qu’elle porte  à sa vieille nounou Shérifa le retour de Monde, sa marraine, la chaleur,les odeurs, les parfums, les épices,  le khôl, toutes ces couleurs et la chaleur dilatent son  esprit longtemps engourdi dans un mariage bourgeois, pesant, fait de silence avec un  mari absent.

Le nouveau contact  avec son  Maroc natal  joue comme un  renouveau.

Ce deuil  brutal ,un électrochoc, paradoxalement c’est comme un retour à la vie, du  moins à ce qui en fait l’intensité, la joie, le plaisir.

Pourtant elle devra  faire face à des secrets de famille, qu’elle découvre  dans la maison. C’est pour elle totalement inattendu.

La voix d’Egon rythme le récit s’emmêle et  s’entremêle à  celle de Rosa,  et  c’est au cœur  de cette maison accompagnée de ses proches dans une tendre complicité qu’elle décide de faire de nouveaux  choix.

On  retrouve ce que j’avais aimé dans « Toutes ces vies qu’on  abandonne », des silences, la tendresse, la douceur, la chaleur, la sensualité,  une attention aux  autres.

Un  récit  tout en subtilité, comme un  vol  suspendu  d’où la densité n’est pas absente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 1 =